Coaching en entreprise et d’équipe

Le coaching en entreprise se développe de manière croissante depuis les années 1990, et la majeure partie des entreprises du CAC 40 – ainsi que quelques administrations – font régulièrement appel à ce service. 

Contrairement au coaching professionnel individuel, dont la demande émane du coaché lui-même et ne concerne que lui et son coach, une entreprise peut décider de faire appel aux services d’un coach pour intervenir dans le cadre d’objectifs divers et variés, comme la révélation de potentiel, le développement de leadership, la prise de poste, la gestion du temps et du stress, le développement de carrière… 

Dans ce cas, la relation est cette fois tripartite: la demande de coaching émane généralement de la Direction, et concerne un ou plusieurs collaborateurs de l’entreprise, qui suivront tous un parcours de coaching individuel.

Même si la demande d’origine émane de l’employeur, il est nécessaire d’éclaircir un point en particulier: le client du coach reste toujours le coaché. Ainsi, les devoirs de confidentialité, neutralité, et non-jugement du coach continuent évidemment à s’appliquer.

Concrètement, voici le déroulement d’un coaching en entreprise :

  • Entretiens préalables

    En amont du lancement d’une prestation de coaching en entreprise, il est nécessaire de rencontrer tous les acteurs: le prescripteur (donneur d’ordre, souvent DRH ou le décideur), à l’origine de la demande; et le bénéficiaire: le coaché. C’est toujours le coaché qui choisit son coach, il est donc nécessaire qu’il en rencontre plusieurs. C’est à l’issue des ces entretiens préalables que le contrat de prestation est signé par toutes les parties, une fois les enjeux, le cadre et les objectifs de ce coaching déterminés ensemble.

  • Les séances de travail avec la personne coachée

    A raison d’une séance mensuelle de deux heures environ, elles sont au nombre de 8 à 10 séances en moyenne, entrecoupées de deux rendez-vous primordiaux: un bilan à mi-parcours et un bilan final.

  • Le bilan final

    Les bilans se font en deux fois: une première fois avec le bénéficiaire du coaching, puis une deuxième fois en restitution au prescripteur. Le bilan final intervient réellement en bouclage du coaching. C’est une séance dédiée à la clôture de l’accompagnement, en présence de tous les acteurs du processus: le prescripteur, le bénéficiaire et le coach. L’objectif est de marquer la fin de l’accompagnement de coaching, d’en faire un jalon dans les interactions entre les personnes concernées et d’envisager les perspectives de progrès pour l’avenir. Il est important de signaler que le coach ne communique pas sur le contenu du travail avec son client (le bénéficiaire): lors des entretiens tripartites, son rôle est celui d’un facilitateur de dialogue entre le bénéficiaire et le prescripteur, afin que ces derniers se concentrent sur leurs objectifs de progrès.

N’hésitez pas à réserver votre entretien préalable gratuit ici.

Emmanuel-Vanglabeke
Emmanuel Vanglabeke

Adhérent de

Supervisé par

Adhérent
Supervision
Partenaire